Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
annesodiversetvariations

annesodiversetvariations

com France 5, réseaux sociaux, journalisme et écriture, formation en Histoire de l'art Paris I ; [ici sont mes textes et un choix de photos. Et puis on verra] ... Instagram @annesobru

Publié le par Anne-Sophie Bruttmann
Wenda Parkinson (cette femme est une longue histoire)/ GETTY ARCHIVE
Wenda Parkinson (cette femme est une longue histoire)/ GETTY ARCHIVE

je crie ta bouche je crie tes mains je crie l'enfance

douleur intra muros un appel un appât je ne suis qu'ombre sans chair à
tes genoux

je te regarde je m'abreuve de toi je laisse couler les larmes

tu es le soupir qui ponctue ma semaine la longue blanche dans ma
sonate.

je suis une éclipse sous son regard une étoile manquante, un ciel nu

je n'ai parcouru aucun monde je ne veux pas savoir s'il en existe
d'autres

tu ôtes ta boucle d'oreille que vient masquer une boucle de cheveux,
tu rêves au-delà de mes pensées.

on se parle d'amour sans se toucher jamais, tes mots me pénètrent

comme à la fin du monde sonne ma cloche intérieure vibre de désir
absous

tu symbolises le temps le temps perdu et le temps à gagner, tu es tout
le monde à la fois, tous ceux que je n'ai pu aimer

tu m'obsèdes j'ai tes yeux dans mes yeux la voilure de tes lèvres et
tes cheveux épars

espace vol ciel cygne blanc de mes soupirs croupis tu nages dans ma
tête en rongeant son néant

j'écris comme je pleure les mots coulent et flaquent je n'essuie pas
tes yeux qui s'y reflètent

la chaleur grimpe sur mon dos comme une bête je me suis laissée guider,

par un ventre des cuisses et
un corps indu.

Je caresserai tes cheveux.
Tes mains. Douceur. Viens.

dans cette grisaille, un majestueux cygne noir illumine mes secrets.

Anne-Sophie Bruttmann

Commenter cet article

ovar 17/09/2015 13:23

voluptueux.

Le_M_Poireau 15/09/2015 09:36

Magnifique. Lumineux et sombre…

@annesobru 15/09/2015 10:23

merci :)

Articles récents

instagram @annesobru

Hébergé par Overblog