Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
annesodiversetvariations

annesodiversetvariations

com France 5, réseaux sociaux, journalisme et écriture, formation en Histoire de l'art Paris I ; [ici sont mes textes et un choix de photos. Et puis on verra] ... Instagram @annesobru

Publié le par Anne-Sophie Bruttmann
La Baume Les Aix - mars 2016 - DM

La Baume Les Aix - mars 2016 - DM

j'ai le plaisir d’accueillir Danielle Masson dont les mots sont habituellement ici.

Autour d’une photo proposée et partagée et mise en mots.

J’ai eu 5 ans, il y a bien longtemps.

J’étais trop court sur patte pour pouvoir tourner cette clé qui, pour moi, devait ouvrir la pièce aux mille trésors.

  • Pourquoi n’y a-t-il pas de poignée Papi Paul ?

  • Parce que cette pièce est interdite aux enfants

  • Pourquoi Papi, je suis grand maintenant. C’est mon anniversaire, j’ai 5 ans depuis tout à l’heure

  • Promis, quand tu sauras lire, je t’ouvrirais la porte.

  • Mais je sais lire. Regarde là il est écrit Babar à …

  • Mon trésor… il faut encore attendre.

J’ai eu 15 ans, il y a moins longtemps.

J’avais suivi mes parents à l’étranger, mon père était diplomate et toute la famille le suivait dans chacun de ses postes. Aux grandes vacances, pas de retour dans le berceau familial, sauf cette année-là.

Papi Paul avait choisi de prendre la poudre d’escampette et nous avait laissé bien seuls.

À notre retour du cimetière, nous nous sommes retrouvés dans l’entrée de la grande maison.

Mon père m’a regardé

  • Te rappelles-tu ce que t’avais promis Papi Paul ?

  • Il m’a promis tellement de choses : de faire le tour du monde en bateau, de prendre l’Orient-Express, de m’emmener faire la tournée des Grands Ducs. C’était pour que je rêve, c’était un jeu entre nous.

(Les mots s’étranglaient dans ma gorge, les larmes coulaient sur mes joues ; mes premières larmes depuis l’annonce de son décès)

  • Mais si rappelle-toi !

  • Je ne sais plus

  • « Quand tu saurais lire, tu pourrais franchir la porte ». Je te donne la clé. C’est une tradition de famille. La transmission de la clé. L’ainé des garçons de la fratrie se voit remettre la clé quand son grand-père est devenu étoile. Père et fils sont seuls détenteurs de la clé de cette porte

J’ai 40 ans aujourd’hui.

Mon fils, Arnaud, lui a 15 ans ce même jour.

Je transgresse la règle établie.

Nous sommes trois aujourd’hui à avoir la clé.

Arnaud tremble en mettant la lourde clé dans la serrure.

Solennellement, nous entrons après qu’il nous ait ouvert la porte…

© 1er avril 2016 - 32 Octobre

:

Danielle Masson est ici http://jetonslencre.blogspot.fr/

« Tiers Livre de F. Bon et Scriptopolis sont à l’initiative d’un projet de vases communicants : le premier vendredi du mois, chacun écrit sur le blog d’un autre, à charge à chacun de préparer les mariages, les échanges, les invitations. Circulation horizontale pour produire des liens autrement… Ne pas écrire pour, mais écrire chez l’autre. » Sur le blog : Le rendez-vous des vases communicants , tenu désormais par Marie-Noëlle Bertrand, ayant pris la suite d'Angèle Casanova et de Brigitte Célérier , vous retrouverez la liste des échanges de ce mois.

Commenter cet article

Sylvie 02/04/2016 09:19

Une petite clé pour un grand secret tout simple, très fort: La transmission.
J'aime beaucoup ce texte suspendu aux mots.

Articles récents

instagram @annesobru

Hébergé par Overblog