Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
annesodiversetvariations

annesodiversetvariations

com France 5, réseaux sociaux, journalisme et écriture, formation en Histoire de l'art Paris I ; [ici sont mes textes et un choix de photos. Et puis on verra] ... Instagram @annesobru

Publié le par Anne-Sophie Bruttmann

L’architecture est inséparable de la lumière. Le soleil tourne et donne des expressions différentes aux œuvres : elles parlent à ceux qui se trouvent autour.” Tadao Ando 

 

Un cercle dans un cercle

« En hommage à la mémoire de la ville, gravée dans les murs de la Bourse de commerce, j’ai créé un nouvel espace. Il s’emboîte à l’intérieur de l’existant pour revitaliser l’ensemble du volume (…) L’architecture comme trait d’union entre le passé, le présent et le futur », résume Tadao Ando.
Dans la rotonde d’origine de la Bourse du commerce, ancienne halle aux grains, s’emboite un cylindre en béton – matériau de prédilection de Ando –  avec la possibilité de le détruire et ainsi de retrouver l’espace originel. Un cylindre de 29m de large et 9m de haut, une feuille de béton comme une algue enroulée. 

 

Origine L’ensō (円相 le cercle - est le symbole de l’achèvement dans le bouddhisme zen. Symbole venu de la calligraphie, l’ensō est un état d’esprit. Il s’agit de ce point d’harmonie parfaite où le corps et l’esprit sont libérés pour exprimer leur perfection interne à travers un geste, un mouvement.

Le théâtre antique bien sûr, mais aussi le théâtre médiéval avec la représentation des mystères se jouait dans un cercle ;  le public, disposé en rond comme dans un cirque, retenait prisonnier le drame à l’intérieur du cercle tout en permettant la circulation de l’énergie. 

« Tout au long de ma vie, j’ai cru en l’éternité évoquée par le cercle, et veux continuer d’y croire encore et toujours. »

 

Comment l’architecte a-t-il intégré son passé et sa culture ?

Tadao Ando nait à Osaka, au Japon, avant de devenir boxeur. Fasciné par le Corbusier et autodidacte, il crée des bâtiments où les habitants sont débarrassés du tumulte extérieur. Il fait du béton (matériau antisismique, préoccupation majeure du Japon) sa marque de fabrique. Le matériau dialogue avec la lumière.

« Dans mon travail, la lumière est toujours un élément critique dans la mise en scène de tout l’espace, car elle permet de créer des effets visuels inattendus ».

 

 

A découvrir,  près de 5000 œuvres de 380 artistes. Peintures, sculptures, vidéos, photos, installations et performances des années 1960 à nos jours. https://www.pinaultcollection.com/fr/boursedecommerce

 

 

Commenter cet article

Articles récents

instagram @annesobru

Hébergé par Overblog